Avancer sans polémiquer

visuel

En janvier dernier, lors de ses vœux, Monsieur le Maire annonçait à la population le projet d’un supermarché à l’entrée sud du bourg sur le site de l’ancienne déchetterie. Le détail du projet n’est pas totalement établi mais nous en connaissons les grandes lignes.

Le moins que l’on puise dire est que ce projet inquiète. Il inquiète les commerçants d’abord qui voient bien qu’ils ont tout à perdre dans l’implantation d’un supermarché dont la surface de vente pourrait atteindre 1000m2 comme le souhaitent les enseignes elles-mêmes. Il inquiète les habitants du bourg et les riverains qui s’interrogent sur l’impact en termes de sécurité routière due à l’augmentation du flux de voitures par jour rue de la Sèvre. Il inquiète certains résidents du village retraite qui se demandent bien comment ils pourront s’y rendre. Il nous inquiète nous, élus de l’opposition, car nous voyons bien que l’attractivité du bourg, que l’on a besoin de renforcer, va décliner avec la disparition «inévitable » de certains commerces.

Toutes ces inquiétudes sont légitimes et il faut les entendre.

C’est pourquoi nous avons fait des propositions lors du conseil municipal du 14 juin dernier. Des propositions pour trouver d’autres sites d’implantation, notamment l’ancien « Petit Saint-Antoine » avec revalorisation de la place Pirmil. Des propositions pour ne pas négliger la dimension rurale de notre commune qu’elle risque de perdre avec un supermarché de 800m2 à 1000m2 en entrée de bourg. Des propositions pour une surface commerciale à taille humaine au cœur du bourg pour favoriser l’accès de tous sans hypothéquer l’avenir des commerces existants.

Malheureusement, nous n’avons eu aucun retour et Monsieur le Maire n’a même pas daigner répondre. Nous le regrettons.

Mais nous continuons notre travail d’élus en cherchant des solutions de compromis. Sur ce dossier comme sur tous les autres, nous ne cherchons pas à décerner les bons et les mauvais points. Il n’y a pas les bonnes et les mauvaises solutions et encore moins les bons et les mauvais élus. Il y a des élus qui doivent travailler ensemble en évitant toute polémique. Etre à l’écoute des habitants et des commerçants et construire au service de la population et de l’intérêt général, voilà notre objectif d’élus d’opposition. Nous gardons cette conduite et appelons Monsieur le Maire à faire de même en suspendant son projet et en ouvrant les discussions pour trouver la meilleure solution qui n’est détenue par personne a priori mais qui sera issue du travail commun.

Les élus VIVONS

Elodie Parois

Vanessa Pageot

Philippe Formentel

Michel L’Houtelier

Jean-Yves Artaud

Vincent Magré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *