Les associations au régime…

Article en version “Facile à Lire”:

 

Le 3 juillet dernier, la commission plénière vie associative, culture-sport s’est réunie pour se pencher sur le règlement des salles à disposition des associations. Il s’agissait de modifier certaines règles, d’en clarifier d’autres, etc. Ayant participé à cette réunion, nous avons avancé des propositions qui ont reçu un accueil favorable.

C’est alors avec surprise qu’à la fin du mois d’août, nous apprenions que chaque association n’aurait plus le droit qu’à 6 réservations/an. Sur ce sujet, notre attention a failli ce soir-là, nous le concédons. Toujours est-il que cette décision, quelles qu’en soit les raisons, est très discutable.

D’une part, elle n’a pas été précédée d’une concertation avec les associations elles-mêmes. Ça, c’est pour la méthode.

D’autre part, et c’est le fond de l’affaire, on se demande pourquoi mettre toutes les associations au même régime. Certes, il y a un principe d’égalité mais toutes les associations n’ont pas les mêmes besoins. Certaines ont besoin de se réunir plus de 6 fois par an et d’autres bien moins. Bref, nous aurions préféré une logique d’équité tenant compte de la réalité du fonctionnement de chaque association. Il suffisait pour cela de consulter les associations. 

Dans tous les cas, ce choix est un problème pour la dynamique de la vie associative dont la municipalité ne tient pas compte. C’est pourquoi, nous tenterons de faire modifier cette décision qui n’a pas encore été présentée officiellement aux associations ni validée par le conseil municipal.

Y-aurait-il un regain soudain de la vie associative qui nécessite de revoir la répartition des salles en instaurant des quotas. En tout état de cause cette décision impacte directement notre association qui utilise une vingtaine de créneaux par an…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *