Des jardins partagés

Beaucoup de personnes disposant d’un jardin ne sont plus en mesure de l’entretenir pour diverses raisons (maladie, travail, âge…). On pourrait proposer sous l’égide de la municipalité des conventions d’usage qui permettrait à des personnes n’ayant pas de jardin ou des jardins de petite taille de cultiver en potager tout ou partie de jardins ainsi mis à disposition. La contrepartie pourrait être de laisser aux propriétaires une partie de la récolte. Par ailleurs il existe sur la commune des terrains inutilisés qui pourraient être mis à disposition d’une association pour y installer un jardin collectif à l’instar de ce qui se fait depuis plusieurs années à La Chapelle-Heulin au « Jardin des essentiels ».